Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Confs & Perfs

Nos disques sont rayés
Frédéric Lordon : Macron candidat du mutisme absolu
Nos disques sont rayés - quinze jours sur les blocages français

Économiste et philosophe qui trouve chez Spinoza un fil pour suivre nos destins broyés par l’économie mondialisée, Frédéric Lordon pense la révolte avec la clarté d’un esprit de l’époque des Lumières. Récemment il a élevé la voix pour orienter de ses conseils la tentative Nuit debout. À la veille de l’élection présidentielle, où en seront sa réflexion et son impatience de voir une conscience plus collective reprendre en main le gouvernail du monde ? « Mon anticipation, hélas est que, comme d’habitude dans ces moments-là, nous en serons au lâché de pédales, au terrorisme électoral et à l’impossibilité d’émettre quelque idée substantielle. Mais précisément, cela ne rend-il pas d’autant plus souhaitable de bousiller les électrophones à disques rayés ? »

Enregistré le 7 février 2017 salle Jean Tardieu

Captation et montage Larissa Pignatari, Léo Scalco


À lire aussi...
 Confs & Perfs 
Le 01/02/2014
 
 Confs & Perfs 
Le 02/10/2013
Télérama Dialogue : Jean-Claude Gallotta
Les Rencontres Télérama
Avec Jean-Claude Gallotta Entretien : Emmanuelle Bouchez "Parce qu’il réussit à rendre sexy sur scène des hommes aux jambes nues portant socquettes.
Parce qu’il aime danser partout, dehors ou dedans, et qu’il a été un des premiers à le faire.
Parce que tous les corps l’intéressent.
Parce qu’il se laisse emporter par les mots quitte à être parfois un peu bavard.
Parce que confier ses états d’âme ne le rend jamais narcissique.
Parce qu’il aime le rock et le baroque.
Parce que son art de chorégraphe est aussi l’histoire du couple qu’il forme avec Mathilde Altaraz.
Parce qu’il déjeune sur le pouce de maquereaux en boîtes.
Parce qu’à 60 ans, il porte le perfecto sans ridicule.
Parce qu’il est fidèle à sa troupe qui le lui rend bien.
Parce que celle-ci danse du bout des pieds au bout des doigts.
Parce qu’il est devenu un grand artiste sans quitter Grenoble, sa ville d’origine.
Parce qu’il a un jour créé une pièce comme Daphnis è Chloé, bijou de virtuosité sensuelle..." Durée : 00:51:18 Enregistré le 23 septembre 2013 dans la salle Tardieu du Théâtre du Rond-Point En partenariat avec France Inter et la MGEN.
 
 Confs & Perfs 
Le 16/02/2012
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
898 art.
 
 Vedettes etc.
560 art.
 
 Confs & Perfs
589 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
180 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point