Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Vedettes etc.

Les bonus de la saison
Chloé Dabert, metteure en scène maniaque de précision
Chloé Dabert nous fait entrer dans son atelier secret, celui de la metteure en scène de L'Abattage rituel de Gorge Mastromas, pièce de l'anglais Dennis Kelly — dont elle a aussi monté Orphelins, au programme du Rond-Point et du Centquatre la saison dernière.
lien L'Abattage rituel de Gorge Mastromas - Théâtre du Rond-Point Paris
lien Chloé Dabert - Théâtre du Rond-Point Paris
lien Dennis Kelly - Théâtre du Rond-Point Paris
À lire aussi...
 Vedettes etc. 
Le 04/08/2010
Libertude, égalitude, fraternitude
L'autre feuilleton de l'été - ...
En exclusivité pour les aficionados de ventscontraires.net,  voici les meilleures feuilles du livre que Christophe Alévêque publie avec Hugues Leroy chez Nova Editions.
Dimanche 6 mai 2007
19h55. La France retient son souffle : dans cinq minutes, il sera vingt heures. Un nouveau président, ou une nouvelle présidente, doit prendre la tête du pays, et recevoir tellement de pouvoir qu’il, ou elle, deviendra monarque républicain.
La candidate Ségolène Royal, du Poitou, a pris ses quartiers à Melle, commune des Deux-Sèvres où elle fut longtemps conseillère municipale. C’est au café local, un établissement qui s’est baptisé avec humour — comme quoi on sait rire, dans le Poitou — le  Fouquet’s, que Ségolène Royal étudie les premiers résultats, entourée seulement de ses proches et de ses hommes de confiance. Les cadres du Parti socialiste n’ont pas été invités. Ils engouffrent des petits fours après avoir, des mois durant, avalé des couleuvres au siège du Parti, rue de Solferino à Paris.
Le candidat Nicolas Sarkozy, de Neuilly, a décidé au tout dernier moment de transférer son siège de campagne dans un petit village de Hongrie au nom imprononçable — ancienne forteresse médiévale, perchée au sommet d’un piton rocheux —, où il n’avait jamais mis les pieds ni la tête, pour une histoire de racine mal expliquée, ou digérée. Sa décision a pris tout le monde de court : proches, hommes de confiance, femmes de confiance, militants, médias. Ils arrivent au compte-goutte de la gare, sur des attelages que mènent des paysans hostiles, par des chemins pleins de neige, sous la pleine lune et dans le hurlement des loups.
Les sondages de sortie des urnes sont maintenant connus : depuis quelque temps déjà, les initiés savent. Les autres Français, la tête rivée au petit écran, regardent les visages, sondent les regards, s’efforcent de deviner.
Faut-il y voir un signe ? A la surprise générale, et des sondeurs en particulier, les cadors de l’UMP font grise mine au siège. Vers 19h30, les plus perspicaces ont aussi remarqué un tube d’Alka-Seltzer juste à côté de Claire Chazal, sur le plateau de TF1.
Mais bizarrement, au siège du Parti socialiste, les cadres ont le même air sinistre : leur regard traqué semble osciller entre la stupeur et l’accablement. Le suspense est donc total…    

La suite demain...
 
 Vedettes etc. 
Le 27/05/2012

François Morel dans la robe d'un avocat
Avant sa lecture du texte de Thierry Illouz les 14, 15 et 16...
 
 Vedettes etc. 
Le 20/09/2015
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
864 art.
 
 Vedettes etc.
543 art.
 
 Confs & Perfs
574 art.
 
 Archives
3635 art.
 
 Podcast
172 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point