Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Vedettes etc.

Les bonus de la saison
Denis D'Arcangelo dans sa loge : les notes du metteur en scène
De quoi parle un metteur à son comédien quand il pénètre dans sa loge, juste avant la représentation ? Il lui fait des notes. Ecoutez celles que fait Thierry Harcourt à Denis D'Arcangelo juste avant la deuxième de L'Ombre de Stella, de Pierre Barillet

Théâtre du Rond-Point — Denis, cette femme a-t-elle un point commun avec celles que vous interprétez habituellement, comme Madame Raymonde ?
Denis D’Arcangelo — Quelques points communs avec Madame Raymonde, en effet : Mylène a de la gouaille, de la mémoire, un franc-parler, et un certain âge... Mais là où Raymonde a réussi à renvoyer aux limbes les fantômes de son passé, Mylène a échoué, elle s’est laissée enfermer dans la rancœur et la servitude.
 

lien L’Ombre de Stella - Théâtre du Rond-Point Paris
lien Denis D'Arcangelo - Théâtre du Rond-Point Paris
lien Thierry Harcourt - Théâtre du Rond-Point Paris
À lire aussi...
 Vedettes etc. 
Le 30/10/2015
 
 Vedettes etc. 
Le 11/10/2011
Les Yes Men
sur ventscontraires.net
Andy Bichlbaum et Mike Bonanno, interrogés par ventscontraires.net, nous livrent leur conception du rire de résistance.
Héros du Net, activistes altermondialistes héritiers des situationnistes ou de Fluxus, les Yes Men ont porté la pratique du canular politique à son apogée en se faisant passer pour des représentants des multinationales, de l'OMC, cible privilégiée de leurs provocations hirsutes.
"Le rire de résistance est notre outil de prédilection pour des raisons pratiques. Notre but est de créer des événements – ou des situations – qui agissent comme vecteurs capables de véhiculer au plus grand nombre possible de gens des messages importants à nos yeux. Nous les faisons d’habitude en collaborant avec – ou, pour les esprits romantiques, en piratant – les médias dominants. Vu le fonctionnement de ces médias, il ne suffit pas qu’un événement soit important pour qu’il soit couvert. Il lui faut au moins « être officiellement » important (une déclaration présidentielle), ou violent ou drôle. Nous nous en tenons à cette dernière option. Notre plus grand succès avec cette technique eut lieu en 2004. Les médias américains (et français) auraient bien volontiers ignoré le vingtième anniversaire de la plus grande catastrophe industrielle de l’Histoire – la catastrophe de Bophal – même si la date suivait de près un événement d’importance : l’achat d’Union Carbide par le groupe Dow Chemical. Cette coïncidence avait redonné espoir aux militants de cette cause. Quand nous avons été alertés par leurs soins, nous avons utilisé l’humour afin de propager la nouvelle auprès des médias – avec pour résultats plus de 900 articles dans les médias américains…"

The Yes Men
 
 Vedettes etc. 
Le 26/09/2015
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
864 art.
 
 Vedettes etc.
543 art.
 
 Confs & Perfs
574 art.
 
 Archives
3635 art.
 
 Podcast
172 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point