Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Kery James : "Au théâtre tu ne peux pas te cacher"
Kery James reprend au Rond-Point sa pièce A Vif, dans une mise en scène de Jean-Pierre Baro. Mais même s'il joue avec son compère Yannick Landrein devant 760 spectateurs chaque soir, cela est sans commune mesure avec les salles qu'il rassemble pour ses concerts. Quelle différence pour lui de monter sur un plateau de théâtre ou en scène devant une foule de plusieurs milliers de fans ?
À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 19/07/2016
Compagnies en péril
Mon petit carnet de bord Avignon 2016
Dépenses moyennes des compagnies pour un mois d’Avignon : trente à cinquante mille euros. Location de salle, hébergements, transports, nourriture, salaires, publicité, frais divers. Si les salles ne sont pas belles, c’est la faillite.
 
 Auteurs maison 
Le 07/09/2010
La chasse aux Tziganes
Carte postale de Suisse
La misérable chasse aux Roms qui vient de débuter en France a fait remonter cette carte postale jaunie de mon enfance :
Dring dring. – Bonjour Madame. – Bonjour les enfants. – C'est les timbres pour les orphelins. – Montrez-les-moi, oh ils ont mis de beaux oiseaux cette année...
J'ai huit, neuf, dix, onze ans. Chargé d'une précieuse enveloppe matelassée de feuilles de timbres flambants neufs, je fais du porte à porte. Comme pas mal de gamins de mon âge, je suis volontaire pour aller vendre la nouvelle série de timbre "Pro Juventute" au profit des orphelins. En Suisse, on est dans l'humanitaire dès l'école primaire.
Mais voilà, j'aurais dû me méfier des bergeronnettes, des huppes dorées, marmottes, écureuils et autres bleuets imprimés sur ces charmantes vignettes : nos petites mains participaient innocemment au financement d'une besogne entamée dès 1926 par le bon docteur Siegfried (un eugéniste proche des nazis et néanmoins notable respecté jusqu'à sa mort en 1972) : la chasse aux enfants tziganes. L'Œuvre en question s'appelait "Les Enfants de la grand route". Son but : sédentariser de force les gens du voyage, par le rapt de leurs enfants ensuite confiés à de "braves familles" ou enfermés dans des hôpitaux psychiatriques. Ou pire : par la stérilisation forcée. Je l'ai appris bien des années plus tard, à Paris, en lisant ahuri dans Libé le témoignage de Mariella Mehr, enlevée à sa mère quand elle n'était qu'un bébé. On était dans les années quatre-vingt. Le gouvernement suisse n'a pleinement reconnu ses torts qu'en 1999...
 
Désolé, cette histoire n'a rien de drôle, mais j'avais envie de vous en parler. J'étouffais dans mon pays d'origine, je commence à manquer d'air en France.

Illustration : Les Enfants de la grande route, un film d'Urs Egger
> lire l'article de Laurence Jourdan - le Monde diplomatique octobre 1999

 
 Auteurs maison 
Le 08/08/2010
Haiku de comptoir 32
(L'été au comptoir)
Jésus de Nazareth
Téléphone le jeudi
A sa mémé
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
889 art.
 
 Vedettes etc.
554 art.
 
 Confs & Perfs
584 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
180 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point