Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Jérôme Bel : "Tout le monde pourrait s'exprimer dans Gala"

Entretien avec le chorégraphe Jérôme Bel, dont la pièce Gala, présentée conjointement au Théâtre du Rond-Point avec le Théâtre de la Ville, ouvre le Portrait que lui consacre le Festival d'Automne avec 9 spectacles en rafale du 4 octobre au 23 décembre 2017

Gala commence en silence par un diaporama en bord de scène, des prises de vue montrant des théâtres vides — sièges en attente du public, plateau encore vide de ses artistes. Du plus majestueux au plus bricolé, on passe en désordre de l'or verdâtre des salles à l’italienne aux gradins de fortune, sans oublier la salle Renaud-Barrault où va se dérouler le spectacle qui vient de débuter. Manière pour Jérôme Bel de mettre en évidence, en guise d'autoportrait, l'objet de sa fascination de toujours : le théâtre, vieux dispositif trois fois millénaire, où, loin des bruits du monde, certains regardent en silence ce que d'autres vont accomplir en pleine lumière.

"Auteur", "théâtre", "présence", "parole", "vérité" : autant de mots liés à l'art théâtral qu'on retrouve dans la bouche de ce chorégraphe que tout pourrait nous amener à considérer comme un artiste conceptuel. Sauf que lui justement se revendique être un homme de théâtre. D'un spectacle au suivant il reste chevillé à en mettre à jour, en les dénudant, les constituants les plus élémentaires. Par exemple en posant ludiquement cette question à laquelle tente de répondre Gala : faut-il absolument des artistes sur la scène ?

Propos recueillis par Jean-Daniel Magnin


À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 18/02/2015
 
 Auteurs maison 
Le 18/12/2015
Twistons, que le vin chaud coule à flot
Chaussons les après-skis et que le vin chaud coule à flots Il flotte une odeur de cannelle Nous avons tous des bretelles Des pulls et des fuseaux    Après avoir descendu quelques pistes Des rouges, des bleues, des noires, des vertes Nous voici sur celle de la danse Vingt-deux v’la le twist Wow les jolies vacances
 
 Auteurs maison 
Le 25/03/2013
Pièces à un euro
Toute la littérature dans un mouchoir de poche
A l'heure où une équipe américaine est parvenue à stocker un livre de 300 pages dans de l'ADN, les écrivains de théâtre et ventscontraires font mieux : réduire et compresser toute la littérature mondiale pour qu'elle tienne au creux de la main. Cette entreprise collaborative de miniaturisation répond au nom de code "Pièce à un euro". > Vous pouvez suivre en direct l'évolution de nos travaux ici.
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
877 art.
 
 Vedettes etc.
547 art.
 
 Confs & Perfs
577 art.
 
 Archives
3635 art.
 
 Podcast
175 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point