Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Jean-Philippe Toussaint, le plaisir des coulisses
L'écrivain Jean-Philippe Toussaint est pour deux soirs sur la grande scène du Rond-Point avec M.M.M.M. (Marie Madeleine Marguerite de Montalte), un spectacle qu'il a conçu avec le musicien Alexandre Rochon et le Delano Orchestra. En lecture, musique, vidéos il vous propulse au cœur d'une saga qui ne ressemble à aucune autre saga — sauf qu'on y atterrit au Japon et y explore la Chine. Et nous invite à traverser à la vitesse d'une soirée de théâtre sa tétralogie déployant en quatre romans l'amour entre un narrateur et une grande styliste internationale (Faire l'amour; Fuir; La Vérité sur Marie et Nue).
Mais quel besoin a eu Toussaint de grimper sur les planches ? La même nécessité que lorsqu'il tourne un film, une vidéo expérimentale, photographie Tokyo ou les mégapoles chinoises, monte une exposition pour le Louvre : il y déploie son regard sur le monde du XXIe siècle autant que lorsqu'il écrit, nous ouvrant ainsi dans son atelier.
Propos recuillis par Jean-Daniel Magnin
À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 23/12/2014
Return of the repressed
Il frappa à la porte vers minuit. Son père vint lui ouvrir et le fit entrer. Sa veste était en lambeaux, son pantalon usé jusqu'à la corde. Le père lui demanda: « Qu'as-tu fait de la fortune que je t'ai donnée ? » Le fils avoua qu'il avait tout claqué dans les fringues, la drogue et les clubs à Ibiza, mais il ne regrettait rien, car cette longue descente aux enfers lui avait permis de faire son coming out. Le père se tourna alors vers sa femme et lui demanda : « Doit-on considérer ce retour comme celui du refoulé ou bien celui du fils prodigue ? »
 
 Auteurs maison 
Le 31/12/2014
 
 Auteurs maison 
Le 28/04/2012
Faits d'hiver* (7)
C’est grâce à d’abondantes chutes de neige que le jeune Olivier Pitre put organiser une glissade que le gel durcit dans la nuit et qui permit au matin à son camarade Montelli de percuter la veuve Wasserman, retour de courses, qui alla s’écraser contre l’autobus piloté par Mohammed Cheviche qui s’enfonça dans la vitrine de l’hyper après avoir percuté seize véhicules provoquant l’embouteillage qui paralysa la ville et les secours, coûta la vie à deux institutrices et trois caissières et conduisit Modeste Piedot, Ministre des transports, à démissionner, au grand soulagement de son épouse.   * Les Nouvelles en trois lignes sont le nom d'une rubrique publiée dans le journal Le Matin à partir de 1905. Cette rubrique est restée célèbre pour avoir bénéficié de la collaboration de Félix Fénéon, entre mai et novembre 1906.
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
898 art.
 
 Vedettes etc.
560 art.
 
 Confs & Perfs
589 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
180 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point