Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Jean-Michel Ribes : Y a-t-il une vie après le Rond-Point ?

Echappés de sa pièce Musée Haut, Musée Bas, les personnages-œuvres Sulki et Sulku reviennent au Rond-Point pour de nouvelles conversations culte, ils sont les protagonistes de la dernière pièce de Jean-Michel Ribes.


Mais au fait, c'est le moment de poser quelques questions à un écrivain metteur en scène qui depuis une quinzaine d'année dirige un théâtre dédié à ses confrères les auteurs vivants...


À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 21/10/2015
Télérama Dialogue : Romeo Castellucci
Les Rencontres Télérama
Le 21 septembre 2015, toute la rédaction de Télérama s'est mobilisée pour célébrer le travail d’artistes, créateurs et intellectuels avec lesquels l’hebdomadaire entretient une relation singulière. Chaque journaliste a choisi d’interviewer selon son goût, sa curiosité, une personnalité marquante, présente ou pas dans l’actualité de cette rentrée culturelle, star dans sa discipline ou pas encore révélée au plus grand nombre. L’occasion d’entendre parler littérature, cinéma, musique, design, théâtre, photographie, BD, mais aussi journalisme et sciences humaines…
 
 Auteurs maison 
Le 16/05/2013
"Insouciance"
Les mots que j'aime et quelques autres
Quand on pense que pendant que nous courons sur la plage, insouciants et heureux, il y a au-dessus de nos têtes des passagers assis dans les avions des lignes polonaises qui viennent de découvrir leur plateau-repas... !
 
Extrait de Les mots que j'aime et quelques autres © Points 2013
 
> Le livre sur le site de l'éditeur
 
> Le livre sur le site du Rond-Point des Livres
 
 Auteurs maison 
Le 28/03/2013
Vivre au petit Clamart
Freud n'est pas mort, il habite le petit Clamart. C'est Jung qui me l'a dit, qui habite lui aussi le Petit Clamart. A côté de chez Nietzsche, qui vit dans le même immeuble que Bachelard. J'ai voulu savoir pourquoi tous ces illustres pas morts habitaient le petit Clamart. J'ai téléphoné à une agence immobilière. Les prix sont raisonnables, par rapport à ce qui se pratique dans les autres villes de la grande couronne. Kant paie 600 euros pour un soixante quinze mètres carrés au dessus de chez Marx qui ne paie lui que 400 euros. C'est vrai qu'à ce prix là, c'est intéressant. Et ça, les philosophes le savent, que "l'intéressant vaut le détour" eux qui sont loin d'être idiots en la matière. Kant n'a -t-il pas écrit, " 2000 euros pour cinquante mètres carrés, faut pas nous prendre pour des buses ! " chez Arléa. Merci à l'Agence Platon de nous avoir dévoilé ses prix.
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
898 art.
 
 Vedettes etc.
560 art.
 
 Confs & Perfs
589 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
180 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point