Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Lazare : "J'ai commencé le théâtre en parlant avec les arbres"
Rencontre au bar du Rond-Point avec Lazare, auteur et metteur en scène de Sombre rivière qu'il présente en décembre 2018 dans la grande salle du Théâtre du Rond-Point

Rond-Point –Est-ce que la poésie ou le théâtre de troupe peuvent sauver le monde ?
Lazare - Avec les neuf acteurs et musiciens de Sombre Rivière, se retrouver ensemble signifie que nous ne nous laissons pas faire et que nous continuons à chanter au cœur de la dérive, pour peut-être mieux diriger notre barque, pour la faire tenir. Il y a la grande fosse du monde autour de nous, et il y a en nous une part très intime qui appelle, pas forcément à l’art, mais à ré-enchanter le réel, à transcender les réalités et nos capacités d’agir, à quelque chose de plus grand ou de plus beau que nous, qui serait par exemple l’imaginaire. Nous sommes capables de continuer à écrire le monde dans sa complexité malgré les sirènes de la caricature et de l’obscurantisme...
Entretien vidéo Jean-Daniel Magnin
Entretien texte Pierre Notte



À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 23/01/2011
 
 Auteurs maison 
Le 27/11/2010

La Moustache parce que !
Le Grandiloquent Moustache Poésie Club se dévoile
 
 Auteurs maison 
Le 24/08/2010
Y a quelqu'un???
Carte postale de Détroit
Il est presque midi à Détroit. Michigan. Centre ville. 5 août. Faut pas croire que le périmètre est bouclé. C’est comme ça tous les jours. Y a personne. Ou presque. La ville est debout mais vide. Available est écrit en lettres noires sur fond jaune sur les buildings. Ça veut dire disponible. Détroit attend.
Elle soigne ses pelouses en centre ville mais ne se résout pas à abattre tout autour les squelettes d’usines vides depuis quarante ans. Ici fut inventé le travail à la chaîne, l’homme-machine soudé à l’usine douze heures par jour. Ici Ford, General Motors  et Chrysler ont dicté la taille du capot et des routes. Ici fut calibré le rêve américain. Il a tourné au cauchemar post-industriel et trop de ruines font ressembler le déclin à une tempête. Mais Détroit attend.
A-t-elle seulement compris ce qui lui est arrivé ? Ceux qui sont restés font des gestes circulaires devant leur maison qui s’effritent en disant : C’était un quartier agréable ici. Les églises font la file indienne au bord des grandes avenues. Et deux vastes casinos scintillent le soir. Clochers et machines à sous semblent demander la même chose : est-ce que le sauveur existe ? Est-ce qu'il a du cash ?
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
920 art.
 
 Vedettes etc.
569 art.
 
 Confs & Perfs
615 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
183 art.
 
 Presse
66 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point