Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Confs & Perfs

Les Rencontres Télérama
Ariane Mnouchkine : "Il est temps que le président de la République avance sa jambe gauche"

Le 10 décembre 2018, Fabienne Pascaud recevait, lors d'une Rencontre Télérama, la metteur en scène et directrice de troupe Ariane Mnouchkine sur la grande scène du Théâtre du Rond-Point.

"Ecouter la généreuse et flamboyante Ariane Mnouchkine alors que le monde ne cesse de gronder tout autour, échanger avec cette visionnaire femme de théâtre qui a toujours réussi à ce que ses créations avec la troupe du Soleil témoignent avec éclat, plaisir et responsabilité de l’état de nos sociétés et nous fasse comprendre, réagir… Telle est la belle et joyeuse rencontre que nous vous proposons. Juste avant que ne soit créé Kanata à la Cartoucherie de Vincennes avec cette troupe du Soleil qu’elle fonda en 1964 et qui sera pour la première dirigée par un autre metteur en scène : l’ami québécois Robert Lepage… Ariane Mnouchkine aime partager." Fabienne Pascaud


lien Ariane Mnouchkine - Théâtre du Rond-Point Paris
À lire aussi...
 Confs & Perfs 
Le 10/12/2013
 
 Confs & Perfs 
Le 01/02/2013
 
 Confs & Perfs 
Le 20/10/2010
Denis Robert
Seul contre "Bankenstein"
Denis Robert peint. Ses obsessions. Ses craintes… Stop, qu'on ne se méprenne pas : il peint des obsessions et des craintes réelles, qui nous concernent tous. L'affaire Cleastream par exemple, qu'il a mise au jour, au risque de se faire compresser et réduire à néant. Sur la toile, il dit adieu à ses notes de calepin, aux listes patiemment décryptées, aux minutes tirées de ses conversations téléphoniques. Après les avoir recoupées, vérifiées, exploitées comme journaliste d'investigation, il grafitte ce matériel usagé sur la toile comme on tague en courant sur un mur dangereux. Pour lui, le geste est d'un seul trait : qu'il s'expose dans une galerie de Montmartre ou dans la presse, Denis Robert aime que la vérité soit mise en lumière.
Il vous racontera ce vendredi à l'Université Monstrueuse du Rond-Point comment il a survécu face au monstre qui nous tient tous en ce moment entre ses griffes. On pourrait l'appeler Mister Subprime. Denis Robert lui préfère le nom plus XIXe de Bankenstein : « Mon monstre à moi avait un regard de poisson mort, des muscles d'acrobate, le courage d'un âne et la folie d'un oligarque russe ayant abusé de vodka. Il avait placé au-dessus de ma tête, tenue par un fil, une enclume très lourde fabriquée à Luxembourg. Chacun de mes gestes devait être lent et pensé sinon j'étais mort. »

> voir la conférence sur ventscontraires.net

 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
927 art.
 
 Vedettes etc.
576 art.
 
 Confs & Perfs
641 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
196 art.
 
 Presse
66 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point