Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Confs & Perfs

Nos disques sont rayés
Tania de Montaigne : L'Assignation
Nos disques sont rayés #3 ? Festival citoyen des "périféeries urbaines"



On ne dit plus « race », on dit « origine », mais le principe est le même.
« J’essaie de me souvenir du temps où je n’étais pas Noire, mais seulement noire, sans majuscule. Ce temps où noire était un adjectif, pas un nom : une simple couleur. » Dans cette performance imaginée avec le metteur en scène Stéphane Foenkinos, la romancière et journaliste Tania de Montaigne revendique le fait de pouvoir dire « noir », « jaune », « juif » et – quoiqu’en pensent les identitaires de tout poil – le droit de s’interroger sur ce qui nous fait français : « être français, c’est être le protestant qui a été découpé à Paris comme celui qui l’a massacré, c’est être le juif qui est mort à Auschwitz comme celui qui l’a livré, c’est être le noir qui est mort dans les bateaux comme l’esclavagiste. » Envisager qu’une personne ne soit déterminée que par sa couleur, et pas du tout par l’endroit où elle vit, la langue qu’elle parle, l’histoire qui l’a construite, n’est qu’un tour de passe-passe idéologique. Comme si la nature, plutôt que la culture, nous définissait malgré nos expériences singulières.


À lire aussi...
 Confs & Perfs 
Le 17/01/2013
 
 Confs & Perfs 
Le 02/10/2013
Télérama Dialogue : Guillaume Erner
Les Rencontres Télérama
Avec Guillaume Erner Entretien : Valérie Lehoux "La première fois que je l'ai remarqué, c'était en septembre 2011. Il venait de reprendre les commandes de Service Public, l'émission de consommation de France Inter, présenté depuis cinq ans par Isabelle Giordano. De quoi parlait-il ce matin-là ? Du renoncement au sexe... Plus socio ou psycho que conso, comme sujet, non ? A peine installé dans son nouveau siège d'animateur, le très malin Guillaume Erner était en train de changer le concept d'une émission solidement ancrée sur la grille d'Inter (sans en changer le titre)... J'ai trouvé ça gonflé, et intrigant. Depuis, le virage éditorial n'a cessé de me plaire. Il y a quelques jours, Guillaume Erner se demandait avec ses invités « pourquoi les pauvres votent à droite ». Question qui gratte, et débat passionnant. Quand on sait qu'il a commencé sa vie professionnelle en vendant des fringues du Sentier, on se dit que décidément, l'énergumène sort de l'ordinaire. Et qu'il doit avoir des tas de choses passionnantes à raconter." Durée : 00:54:31 Enregistré le 23 septembre 2013 dans la salle Topor du Théâtre du Rond-Point En partenariat avec France Inter et la MGEN.
 
 Confs & Perfs 
Le 14/12/2013
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
911 art.
 
 Vedettes etc.
566 art.
 
 Confs & Perfs
602 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
183 art.
 
 Presse
66 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point