Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Presse

Mina Lopez
"Viktor Orban ne reculera devant rien"
Notre choniqueur hongrois Janos Xantus interrogé sur TV5Monde le 3 janvier 2011
Janos Xantus, cinéaste et metteur en scène de théâtre, vit à Budapest. En 1984, son film "L'esquimaude a froid", est remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes. Hier il a manifesté pour protester contre l'entrée en vigueur de la nouvelle constitution hongroise mais aussi pour réclamer l'avènement d'une 4e République.

"En Hongrie, nous n'avons pas l'habitude de manifester car durant 40 ans de dictature communiste, nous n'avons pas pu le faire. Ici, les syndicats qui étaient des organisations fantômes commencent à peine à exister. Il y a désormais de nouveaux dirigeants et c'est une joie car ces nouvelles personnalités seront peut-êtres les politiciens de demain. Viktor Orban ne reculera devant rien. C'est un politicien très arrogant et ce sont les situations dangereuses, extrêmes, qui lui donnent sa force. Cette constitution, c'est la partie visible de l'iceberg. Chaque jour nous sommes surpris par ce qui peut encore se passer ici. Tous les jours des lois absurdes sont proposées au Parlement. Nous voulons construire la 4e République, celle d'après la constitution de Viktor Orban. La manifestation d'hier a été l'occasion de rassembler différentes organisations civiles, les syndicats mais aussi des politiciens, de gauche surtout, et qui avaient pour consigne de ne pas parler. Ce rassemblement était important car il a montré que les forces démocratiques étaient capables de dire quelque chose ensemble, ce qui n'est pas évident dans ce pays. C'est un point important car les sondages montrent que les électeurs qui ne voteront pas pour le parti au pouvoir, le Fidesz, ne savent pas à qui ils donneront leur voix lors de la prochaine présidentielle en 2014. Je suis très optimiste de nature mais une chose est sure, pour qu'une démocratie soit légitime, les gens doivent agir pour construire le système dans lequel ils souhaitent vivre. Les Russes nous ont rendu notre liberté mais il il faut la travailler".


L'article se poursuit par une interview d'Andras Sarato, directeur de Klubradio, la radio d'opposition en danger  - avec un lien vers l'article de ventscontraires.net sur le même sujet :

"Les autorités n'accordent des entretiens qu'aux médias publics, totalement contrôlés. Ils mentent tous les jours à propos de la situation de Klubradio. Ils racontent que notre dossier n'était pas sérieux. Le conseil des médias a décrété qu'il fallait davantage de musique que de débats sur les ondes. Nous avons répliqué avec un pied-de- nez : nous avons chanté les informations !..."

> L'ensemble du dossier consacré à la situation hongroise par Silvina Carbone est accessible ICI


À lire aussi...
 Presse 
Le 14/01/2015
 
 Presse 
Le 22/01/2013
 
 Presse 
Le 12/05/2011
owni.fr chroniqueur
digital journalism
OWNI est un groupe de médias français et européen, ainsi qu’un “thinktank” à ciel ouvert, au sein duquel collaborent 20 éditeurs et journalistes permanents, plus de 600 blogueurs, des développeurs, des designers, des entrepreneurs, des étudiants et des chercheurs.
Nous y expérimentons le “Digital Journalism” (datajournalism & information en réseau) et cherchons à comprendre le monde qui nous entoure sous un regard critique, constructif et technophile.
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
927 art.
 
 Vedettes etc.
576 art.
 
 Confs & Perfs
641 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
196 art.
 
 Presse
66 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point